Filippo Gorini

Premier prix de la Telekom Beethoven Competition 2015 / Jeune artiste Steinway - Italie

Le pianiste italien Filippo Gorini est reconnu pour son « intelligence rare, son tempérament … et son imagination sans limite ».

En 2015, il reçoit le premier prix et le prix du public à la Telekom-Beethoven Competition de Bonn, acclamé pour ses interprétations d’œuvres de Schubert, Beethoven (dont les Variations Diabelli), Schönberg, Bartók et Thomas Adès.

La prestation de Filippo dans les Variations Diabelli a séduit Alfred Brendel, qui l’invite alors à travailler auprès de lui. Ils entretiennent depuis une relation de travail fructueuse. Les Variations Diabelli feront partie de son premier enregistrement, qui paraîtra chez Alpha Classics en fin d’année 2017.

Parmi ses récents et prochains engagements, citons une série de concerts avec l’Orchestre de chambre de Paris lors de la Paris Play-Direct Academy, une tournée en récital à travers l’Italie, et des concerts à la Beethovenhaus de Bonn, à l’Elbphilharmonie de Hambourg, et au Piano Days Festival à Flagey (Bruxelles). En mai 2017, Filippo reçoit le prix Beethoven-Ring de l’Association Citizens for Beethoven de Bonn. Ses précédentes distinctions incluent une victoire lors de la Neuhaus Competition de Moscou, ainsi qu’un prix au Young Euro Classics Festival de Berlin.

Ses multiples concerts européens lui valent des louanges unanimes. Sa tournée avec la Klassische Philharmonie Bonn et ses débuts au Ludwig van Beethoven Easter Festival de Varsovie sont particulièrement remarqués. Il se produit dans des salles prestigieuses telles que le Konzerthaus de Berlin, le Leipzig Gewandhaus, le Laeiszhalle de Hambourg, Die Glocke à Brême, la Royal Academy of Music de Londres, le Great Hall du Conservatoire de Moscou, la Beethovenhaus à Bonn, et la Sale Apollinee du Teatro La Fenice. Filippo poursuit en parallèle une carrière de chambriste : il joue notamment en 2016 au « Chamber Music Connects the World » à Kronberg avec Steven Isserlis.

Filippo étudie actuellement auprès d’Alfred Brendel, de Maria Grazia Bellocchio, et de Pavel Gililov à l’Université Mozarteum de Salzbourg.

Plus d’artistes