Cordes sensibles – concert à Vendôme

Le dimanche 8 mars 2020 à 16 h 30 -

Les artistes

Deborah Nemtanu : violon
Olivia Hughes : violon
Jossalyn Jensen : alto
Claire Parruitte : alto
Benoît Grenet : violoncelle

Le programme

HAYDN  Quatuor à cordes en ut majeur op. 76 no 3
« L’Empereur »

BRAHMS  Quintette à cordes no 2 en sol majeur

 

Le concert

Ce n’est pas parce qu’on est un compositeur accompli qu’on n’a plus rien à accomplir… C’est ce qu’établissent avec panache ces deux œuvres de la maturité. S’il est considéré comme « le père du quatuor à cordes », Haydn aura aussi été plus que fécond : en un demi-siècle, il en aura mis au monde pas moins de soixante-huit ! Issu de sa dernière période, « L’Empereur » doit son nom à une série de variations sur « Gott erhalte Franz den Kaiser », qu’on connaîtra plus tard comme l’hymne national allemand, le Deutschlandlied. Près d’un siècle plus tard, Brahms, sur la fin de sa vie, conçoit son éclatant quintette à deux altos comme l’oeuvre ultime de son catalogue. Donné à Vienne en 1890, il remporte un immense succès. Ce serait une conclusion parfaite, mais (et c’est tant mieux) Brahms ne pourra s’empêcher d’écrire encore deux sonates et quelques pièces pour piano…

Ce programme sera joué également sur la scène de la Salle Cortot, samedi 14 mars à 15 h.

Informations pratiques

Tarifs

Concert à l’auditorium du groupe Monceau Assurances à Vendôme (41100).

 

Vous aimerez aussi