Accueil > La saison > L’Italienne à Alger – Festival Rossini

L’Italienne à Alger – Festival Rossini

Mardi 10 juin 2014 à 20h - Théâtre des Champs-Élysées

COPRODUCTION Orchestre de chambre de Paris / Les Grandes Voix - Céleste Productions / Théâtre des Champs-Élysées


RÉSERVER

les artistes

Sir Roger Norrington

: direction

Marie-Nicole Lemieux

: contralto, Isabella

Omo Bello

: soprano, Elvira

Lorenzo Regazzo remplacé par Nicolas Cavallier

: basse, Mustafa

Antonino Siragusa

: ténor, Lindoro

Sophie van de Woestyne

: mezzo-soprano, Zulma

Nicolas Rigas (remplace Nicolas Certenais)

: basse, Haly

Nigel Smith

: baryton, Taddeo

Ensemble Aedes

le programme

Rossini : L’Italienne à Alger (version de concert)

Anelli, livret

Concert en italien surtitré en français

le concert

Peut-on imaginer un livret d’opéra plus exotique ? Le bey d’Alger souhaite se séparer de sa femme, Elvira, qu’il offre à son esclave Lindoro. Lui-même est un ancien prisonnier de pirates.
Mais, échouée sur une plage, Isabella reconnaît Lindoro qui fut son amant. Grâce à sa ruse, elle le retrouve et fait en sorte que le bey reprenne sa femme. La musique « habille » les situations les plus cocasses car chaque personnage joue un double jeu.
Dans la partition, Rossini met en relief les couleurs de l’Italie, qu’il oppose à la culture « barbare ». Certains y ont vu l’expression du désir d’unité des Italiens. D’autres, plus simplement, le premier chef-d’oeuvre d’un jeune musicien de génie.

Coproduction Orchestre de chambre de Paris / Les Grandes Voix – Céleste Productions / Théâtre des Champs-Élysées