« Avant de dériver vers la musique Klezmer, les musiques traditionnelles et l’improvisation, j’ai un background classique ; c’est une occasion de se re-confronter, de se ré-intéresser de très près à une musique magnifique »Yom (clarinette et composition des intermèdes musicaux) nous évoque son implication dans ce projet d’envergure qu’est Baby Doll, objet symphonique et migratoire. 

 

Découvrir le concert