Retour Musique de chambre

Milhaud et Martinů en exil


samedi 4 décembre 202115 h

Salle Cortot

De 5 à 15 € Voir tous les tarifs

Réserver

Le programme

MARTINŮ
Musique de chambre n° 1 en si bémol pour clarinette, violon, alto, violoncelle, harpe et piano
Trio à cordes n° 2
MILHAUD
Sonatine à trois, trio à cordes

Les artistes

  • Nicolas Alvarez : violon
  • Aurélie Deschamps : alto
  • Livia Stanese : violoncelle
  • Kevin Galy : clarinette
  • Chloé Ducray : harpe
  • Julien Gernay : piano

L’un, Bohuslav Martinů, est né en 1890 dans une Bohême qui fait encore partie de l’Empire austro-hongrois. L’autre, Darius Milhaud, est né deux ans plus tard dans une très ancienne famille juive de Provence. Dans les années qu’on dira folles, le Tchèque et le Méridional se trouvent tous les deux à Paris. Outre l’amitié d’Arthur Honegger, ils y partagent une curiosité des musiques nouvelles, un sens de l’humour certain, et sont tous deux magnifiquement prolixes. En 1940, Milhaud émigre aux États-Unis, où il est accueilli au débarcadère par Kurt Weill et Lotte Lenya. C’est aussi en Amérique que se réfugie Martinů, qui y composera la majeure partie de ses œuvres pour orchestre. Européens dans l’âme, les deux hommes finiront leur vie… en Suisse. Les œuvres de ce programme, écrites dans les années 1950, sont donc, à leur manière, cousines et internationales.