Retour Concert scolaire

Concert scolaire - Mozart / Aurélien Dumont

Série de concerts scolaires "Écoute, écoute..."


jeudi 9 juin 202214h30

Théâtre du Châtelet

1 € par élève Voir tous les tarifs

Réserver

Le programme

AURÉLIEN DUMONT
Écoumène, concerto pour piano et orchestre *

MOZART
Concerto pour piano n° 12 en la majeur, extrait

* Écoumène, la création d’Aurélien Dumont, a été rendu possible grâce à une campagne de financement participatif lancée par François-Frédéric Guy et relayée par l’Opéra de Limoges et l’Orchestre de chambre de Paris, en lien avec la plateforme ProArti et le soutien de donateurs privés et de la Sacem, dans le cadre de son dispositif d’aide à la création Mise en œuvres.

Les artistes

  • François-Frédéric Guy : direction et piano
  • Orchestre de chambre de Paris

Cette série Écoute, écoute propose un horaire et une durée de cinquante minutes adaptés aux classes.
Pour les professeurs des écoles, un travail de préparation à la venue au concert sera facilité par la mise à disposition d’un livret sur l’orchestre et de contenus numériques pédagogiques.

Renseignements : Amélie Eblé
Responsable des actions culturelles et éducatives
aeble[a]ocparis.com

Réservations : collectivites[a]chatelet.com / 01 40 28 28 05


Comment naissent les œuvres ? Le plus souvent d’un double désir : celui d’un compositeur… mais aussi celui d’un commanditaire. À son arrivée à Vienne, Mozart subsiste grâce à ses succès de concertiste, mais il peut heureusement compter sur la prodigalité d’un empereur féru de musique. De nos jours, c’est une campagne de financement participatif menée avec enthousiasme qui a permis à Aurélien Dumont d’écrire ce concerto conçu pour être joué-dirigé par François-Frédéric Guy. Passé par l’Ircam, subtil, amoureux de l’inouï, le compositeur a choisi d’y poser la question de la greffe : comment le piano, tentaculaire, se mêle-t-il à l’orchestre de chambre ? Greffe encore, avec l’introduction de citations du Concerto no 12 de Mozart… qui lui-même citait Bach. Mélomanes éclairés et renouvellement constant : c’est ainsi que la musique progresse.


Avec le soutien de :