Retour
BACH | MAHLER

BACH | MAHLER

Théâtre des Champs-Élysées

jeudi 20 février 2025 20h

Réserver (nouvelle fenêtre)

De 10 à 64€

Le programme

BACH
Cantate BWV 48,
« Ich elender Mensch, wer wird mich erlösen »

MAHLER
Das Lied von der Erde
Version pour orchestre de chambre de Glen Cortese

Les artistes

  • Philipp von Steinaecker
  • Beth Taylor mezzo-soprano
  • Andrew Staples ténor
  • Chanteurs lauréats de la Fondation Royaumont
  • Orchestre de chambre de Paris

À propos

Si la cantate BWV 48 exprime la souffrance de l’homme conscient de ses fautes, Le Chant de la Terre la douleur de l’être devant la vanité de sa condition, Bach et Mahler laissent aussi entrevoir une possibilité d’apaisement. 

Mahler aimait particulièrement la cantate BWV 48 (1723), dont il avait une fine connaissance. A-t-il été sensible à sa trajectoire, de la lamentation à l’espoir ? De tels sentiments sont présents dans les poèmes chinois du VIIIe siècle mis en musique dans Le Chant de la Terre (1909), ici dans la version pour orchestre de chambre de Glen Cortese. Célébration de la beauté de la nature et de sa fragilité, joie exubérante de l’homme ivre, solitude douloureuse, angoisse à l’approche de la mort : les émotions alternent jusqu’au dernier mouvement, qui scelle la réconciliation de l’homme et du monde.

     Médiation dans les couloirs du théâtre à 19h30 et à l’entracte

En attendant le concert, retrouvez ces oeuvres dans la playlist de saison ! 


À LA SALLE CORTOT
Concert de musique de chambre le 22 février avec Philipp von Steinaecker, violoncelle.
>> en savoir plus

 

 

Production Orchestre de chambre de Paris