Anton Gerzenberg


Né en 1996 à Hambourg, Anton Gerzenberg remporte le 1er Prix du Concours Géza Anda en juin 2021. Depuis, il se voit propulsé sur la scène internationale, en interprétant aussi bien le répertoire classique que diverses œuvres de musique contemporaine, pour lesquels il a une affinité particulière et qu’il aime réunir dans des programmes conceptuels.

Au cours de la saison 2022/2023, le Wiener Konzerthaus le présente à cinq reprises dans le cadre du programme Grands Talents, dans des récitals, mais aussi des concerts avec le Wiener Philharmoniker et le Wiener Kammerorchester. Anton Gerzenberg fait ses débuts avec l’Orchestre symphonique de Lucerne, part en tournée en Asie àTaiwan, Singapour et en Corée du Sud, ainsi qu’en Allemagne et Autriche avec l’intégrale des études de Ligeti pour la célébration du 100e anniversaire du compositeur.

Il se produit sur de nombreuses scènes prestigieuses du monde, comme l’Elbphilharmonie de Hambourg, le Victoria Concert Hall de Singapour, le National Concert Hall de Taiwan… Il joue avec le Tonhalle-Orchester Zürich, l’Orchestre Musikkollegium Winterthur, sous la direction de chefs d’orchestre tels que Paavo Järvi, Antonello Manacorda, Gergely Madaras et Jonathan Stockhammer.

Il est régulièrement invité par des festivals comme celui de Martha Argerich à Lugano, le festival d’Hambourg, le Klavierfestival Ruhr, le Schleswig-Holstein Musikfestival, l’Accademia Chigiana de Sienne ou encore le Mozartfest Würzburg. Parmi ses partenaires de musique de chambre figurent Martha Argerich, Ilya Gringolts, Julia Hagen et Dora Schwarzberg.

  

La musique contemporaine, étudiée avec Pierre-Laurent Aimard, l’intéresse tout particulièrement, ce qui l’a amené à travailler avec de nombreux compositeurs importants de notre époque, parmi lesquels Helmut Lachenmann, Unsuk Chin et Marco Stroppa. En 2019, il a été l’un des cofondateurs de l’Ensemble ERMA, spécialisé dans la musique contemporaine.

Anton Gerzenberg a commencé le piano à quatre ans. Il a reçu l’enseignement de Julija Botchkovskaia à Hambourg et Jan Jiracek von Arnim à Vienne. Parmi ses mentors figurent Robert Levin, Alfred Brendel et Bella Davidovich.