Retour

Le magazine d'automne est arrivé !

À feuilleter en versions papier ou numérique, voici le nouveau numéro du magazine de l'Orchestre de chambre de Paris : Ensemble !

ÉDITO — Ce numéro rend hommage à Gabriel Fauré, figure emblématique de la musique française. Après une nouvelle édition de l’académie proposée par l’Orchestre de chambre de Paris en septembre dernier, l’art du joué-dirigé est également à l’honneur, tout comme le rôle si particulier et essentiel que prennent les musiciens solistes dans l’orchestre.

À l’occasion du centenaire de sa disparition, notre Grand angle brosse le portrait de Gabriel Fauré, programmé à plusieurs reprises dans la saison de l’Orchestre de chambre de Paris. De Masques et Bergamasques au monument qu’est le Requiem, en passant par Pelléas et Mélisande, l’orchestre explore les multiples facettes du compositeur.

Le Retour sur de ce magazine s’attache à la pratique du joué-dirigé pour laquelle un musicien endosse un double rôle, celui de soliste et de chef d’orchestre. L’Orchestre de chambre de Paris en a fait l’un des piliers de son travail, considérant qu’à travers la complicité qu’elle permet, elle offre une richesse exceptionnelle sur le plan musical. En septembre dernier, deux jeunes violonistes et deux jeunes pianistes ont été accueillis par l’orchestre dans le cadre de l’Académie de joué-dirigé pour se former à cette technique. Retour sur cinq jours intenses en échange et en enseignement.

Notre Focus témoigne de la place essentielle du musicien soliste au sein de l’orchestre. Artistiquement et humainement engagé, il interagit à la fois avec les membres de son pupitre et le chef lorsqu’il joue dans l’orchestre. Il a également la particularité de pouvoir devenir soliste le temps d’un concerto, pendant lequel une intimité musicale particulière s’opère avec l’orchestre. Au cours de cette saison, l’Orchestre de chambre de Paris met en lumière quatre de ses chefs de pupitre en les invitant à passer sur le devant de la scène pour jouer des œuvres concertantes.

La volonté de lien, d’échange, de proximité au coeur de l’engagement de l’Orchestre de chambre de Paris s’étend au-delà des salles de concert pour gagner des lieux de vie comme des crèches. Des musiciens de l’orchestre y animent des ateliers à destination des tout-petits, attentifs à leurs réactions et à leurs expressions, afin de susciter en eux l’émotion musicale.

À l’approche de l’année olympique, les valeurs d’excellence et de partage chères à l’Orchestre de chambre de Paris sont au service d’événements musicaux exceptionnels, proposés dans le cadre de l’Olympiade culturelle: Rugby d’Honegger donné en octobre dernier au Théâtre des Champs-Elysées dans une version inédite pour orchestre de chambre de Gérard Pesson, Dance d’Anna Clyne le 29 avril prochain au Théâtre du Châtelet et un concert de gala participatif sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris pour la Fête de la musique le 21 juin 2024.