Retour
Beautés des Nuits d'été

Musique orchestrale

Beautés des Nuits d'été

Théâtre des Champs-Élysées

jeudi 9 janvier 2020 20 h

Réserver (nouvelle fenêtre)

Le programme

HAYDN Symphonie n° 85 en si bémol majeur, dite « La Reine » *

ARTHUR LAVANDIER Poèmes Spirites, sur un texte de Frédéric Boyer

MENDELSSOHN Le Songe d'une nuit d'été, ouverture

BERLIOZ Les Nuits d'été


*CHANGEMENT DE PROGRAMME : la Sérénade n°6 en ré majeur dite « Serenata notturna » de Mozart est remplacée par la Symphonie op° 85 de Haydn dite « La Reine ». 

Les artistes

À propos

C’est à un double été que convie ce concert, qui célèbre l’anniversaire de Berlioz. Composées en 1841, sur des poèmes de Théophile Gautier, Les Nuits d’été font se succéder fraises, merles et serments éternels, avant de laisser place aux cruautés de l’absence et du deuil, symbolisées par le

scintillant Le Spectre de la rose

Répondant à leurs aînés, Arthur Lavandier et Frédéric Boyer en donnent ici leur version, sensible et contemporaine. L’un, compositeur trentenaire et plus qu’accompli, avait déjà proposé une variation sur la Symphonie fantastique de Berlioz. L’autre, romancier, poète, mais aussi traducteur de Virgile et Shakespeare, a publié récemment Là où le cœur attend, un essai sur la perte et l’espérance. Chaleur et lumière encore : l’une des plus grandes voix françaises du moment, la très solaire Stéphanie d’Oustrac, est l’interprète de ces deux cycles estivaux.


STÉPHANIE D’OUSTRAC PRÉSENTE LE CONCERT 

théâtre