Retour
Concertos tragiques

Piano et orchestre

Concertos tragiques

Théâtre des Champs-Élysées

jeudi 16 mai 2024 20h

Réserver (nouvelle fenêtre)

Tarifs de 5 à 55€

Le programme

MOZART Symphonie n° 16 en ut majeur K. 128
MOZART C
oncerto pour piano n° 24 en ut mineur K. 491
BEETHOVEN Concerto pour piano n° 3 en ut mineur op. 37

Les artistes

  • Javier Perianes direction et piano
  • Deborah Nemtanu direction et violon
  • Orchestre de chambre de Paris

À propos

>> Consulter le programme de salle <<

Reflet de la philosophie des Lumières, la musique de la fin du 18e siècle privilégie la clarté et la vigueur pleine d’optimisme, telle la Symphonie n° 16 de Mozart.
Dans ce contexte, les deux concertos que joue et dirige Javier Perianes sont en contraste avec ce style de l’époque. Le Concerto pour piano n° 24 de Mozart exprime en effet un sentiment tragique presque continûment. Son orchestration (riche de trompettes et de timbales rares dans un concerto à l’époque), sa tonalité d’ut mineur et sa construction formelle affirment sa singularité. Dans la même tonalité d’ut mineur, le Concerto pour piano n° 3 de Beethoven porte des traces de la crise que traverse le compositeur, dont la surdité est en train de s’aggraver de façon irréversible. Mais quelques rayons transpercent ces sombres nuages, comme en témoignent le ton rêveur du « Largo » et la conclusion enjouée du final. 

 

Production Orchestre de chambre de Paris