Retour Concerts en plein air

Nonettes

Coproduction Centre des monuments nationaux / Orchestre de chambre de Paris


mercredi 6 juillet 202220h

Hôtel de Sully

Tarifs de 5 à 10 € Voir tous les tarifs

Réserver

Le programme

LOUISE FARRENC Nonette op.38
NINO ROTA Nonette

Les artistes

  • Olivia Hughes : violon
  • Aurélie Deschamps : alto
  • Benoît Grenet : violoncelle
  • Eckhard Rudolph : contrebasse
  • Gilles Bertocchi : cor
  • Fany Maselli : basson
  • Kevin Galy : clarinette
  • Guillaume Pierlot : hautbois
  • Liselotte Schricke : flûte

Cette année encore, les musiciens de l’Orchestre de chambre de Paris prennent place dans la cour de l’hôtel de Sully, en plein cœur du Marais. Le bâtiment, construit au début du XVIIe siècle pour Maximilien de Béthune duc de Sully, abrite aujourd’hui le Centre des monuments nationaux et offre un cadre privilégié pour les concerts en plein air.

Formation de neuf instrumentistes solistes, entre l’octuor et le dixtuor, le nonette privilégie une écriture pour voix indépendantes, réunies au sein d’un même ensemble. Généralement composé d’un quintette à vent (cor, basson, clarinette, hautbois et flûte) et d’un violon, un alto, un violoncelle et une contrebasse, le nonette permet une grande variété de timbres tout en conservant un petit effectif.

Bien que composées à près d’un siècle d’intervalle, ces deux pièces ont en commun un réel souci de diversité des timbres et d’égalité des voix. Compositrice, pianiste virtuose et pédagogue, Louise Farrenc (1804- 1875) écrit principalement pour le piano durant la première partie de sa carrière, mais elle se tourne vers des effectifs plus variés dès les années 1830. Son Nonette connaît un grand succès lors de sa création en 1849, notamment du fait de la finesse de son orchestration. Bien que son nom soit généralement associé à la musique de films, Nino Rota (1911-1979) est l’auteur d’un vaste catalogue, qui s’étend de la musique de scène au répertoire choral en passant par la musique de chambre. Composé en 1959, révisé à plusieurs reprises entre 1974 et 1976 et créé en 1977, le Nonetto de Nino Rota reflète les diverses sources d’inspiration du compositeur italien, néoclassicisme, musique de film, musique folklorique.

Remerciement : Mairie de Paris Centre