Retour Musique orchestrale

François Leleux joue Strauss


jeudi 18 avril 201920 h

Théâtre des Champs-Élysées

Voir tous les tarifs

Réserver

Le programme

MENDELSSOHN Ruy Blas, ouverture en do mineur STRAUSS Concerto pour hautbois en ré majeur SCHUMANN Symphonie n° 2 en do majeur

Les artistes

  • Antonio Méndez : direction
  • François Leleux : hautbois

Au crépuscule de sa vie, Richard Strauss accepta la commande du hautboïste américain John de Lancie, offrant ainsi l’un des derniers grands concertos inspirés de la forme classique. La partition est réputée pour sa difficulté, notamment en ce qui concerne la respiration, ininterrompue.
Nul doute que le hautboïste François Leleux, si souvent venu à l’orchestre, nous fascinera une fois encore par sa musicalité. « J’ai passé bien des nuits inquiètes à méditer sur elle », affirma Schumann à propos de la composition de sa 
Deuxième Symphonie. L’œuvre, d’une étonnante originalité, joue d’immenses dynamiques brusquement coupées par de stupéfiants silences. Plus mécontent que fatigué par la composition de son ouverture Ruy Blas, Mendelssohn se plaignit surtout du drame de Victor Hugo : « J’ai lu la pièce dont la nullité est au-dessous de l’imaginable. » Il composa cette page de musique d’une grandeur tragique pourtant fort belle. Comme pour relever un défi…